1960-1973 L'Union Athlétique Kénitréenne

Publié le par NOEL

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000004949 StartFragment:0000000454 EndFragment:0000004933 <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

1961 1973

Durant cette période beaucoup de rameurs et entraîneurs, pour des raisons diverses, quittèrent le MAROC, notre sport commençait à intéresser les Marocains, souvent attirés par des sports plus populaires comme le Football... Grâce à ces nouveaux rameurs, le creux qu'a subi le CLUB ne dura pas trop longtemps.

 

Dès 1959 , les cadets KEBIR, MAHFOUD et HASSAN se hissent au niveau des meilleurs, la relève était assurée.

 

1963: En deux barré, Bouchaib BAGHADI, et Mohamed BOUGHROUIS , furent Champions du Maroc,et représentèrent le MAROC aux Jeux Méditerranéens, puis vinrent, les FAOUT ,AGGOUR,TOUNSI,GOUALI, et j'en oublie certainement.... Le club se renforça aussi fin des années 1960 par des coopérants, BONNEAU, TESSIER, HAMAND, GREBERT, NEAU, PLESSIS.

A partir de l'année 1966, la cardiologie m'ayant donné le feu vert pour les compétitions,  je m'étais fait un objectif de ne jamais perdre une course en 2.

Mes coéquipier furent JL Maldonado, puis Mohamed BOURGHOUIS et enfin Bouchaib BAGHDADI.  

Mais une année, sur une régate à CASABLANCA , l'un d'entre eux ne put venir. Ayant acquis une bonne réputation en deux, je me présentait avec Bernard GROFF, qui ayant accepté gentiment de m'aider dans la réalisation de ce pari, n'en était pas moins septique sur cette régate, d'autant plus que notre fourgon tracteur de la remorque à bateaux était tombé en panne à BOUZNIKA. Je pris la décision d'emprunter à l'ADM (Association Douaniére Marocaine) un 2 yole, plus lourd, et plus large que les « outrigers » de compétition, Bernard me traita de fou, mais me suivi. Sachant mes mésaventures, je vis cette fois là, presque tous les clubs présenter une équipe, sans résultat, car après un départ rapide, je controlais la course tout en tenant compte de la condition physique de Bernard, et l'handicap que nous avions de ramer dans un bateau plus lourd et moins performant que ceux de mes adversaires: un rythme lent , et le plus technique possible. Bernard était un excellent rameur intelligent et technique, il fut très surpris de remporter cette course de folie. Bien des années plus tard dans les années 2000, nous en parlions encore......

Mohamed Idrissi BOURGHOUIS m'accompagna de 1966 à 1970, aux Championnats du MAROC avec succès, en deux, et en huit avec une mixte C V A RABAT en 1967.

Bouchaib BAGHDADI fut mon équipier en 1972 en deux et  nous retrouvions Mohamed Idrissi BOURGHOUIS, et nos rameurs coopérants cités plus haut pour être Champions du MAROC en deux et en huit et remporter la Coupe HASSAN 2 . Durant ces Championnats, l'UAK fit le « Grand Chelem », en remportant le titre de Champion du MAROC en 4 barré avec GREBERT, PLESSIS, HAMAND, et NEAU.


Ces années là furent aussi des années pleines d'enthousiasme et de convivialité avec, bals annuels, dont la cheville ouvrière était la Famille SANCHEZ(Gaby) entourée, encore et toujours depuis les années 50, par Marie et André MARGUERIE à qui le club doit beaucoup, et bien sûr par les rameurs et rameuses. Sans oublier Monsieur YVARS qui fut très longtemps le trésorier du club.

 

Je quittais le club sur une derniére victoire en 4 en 1973, avec Messieurs BOUIDAS, LAKKA et KORCHI. J'ai retrouvé Messieurs BOUIDAS et LAKKA avec émotion , en 2008, lors de mon passage au club.

Commenter cet article